Les minéraux

  • Opale Welo

    Provenant d'Éthiopie, l'Opale Welo est principalement composée de Silice et d’eau. Généralement blanche à translucide (parfois jaunâtre à brune), elle se caractérise par ses multiples jeux de couleurs (opalescence). La dureté des Opales Welo se situe entre 5,5 et 6,5 sur l’échelle de Mohs et sa densité est de 1.9 à 2.5. C'est une pierre qui peut facilement se rayer. Il est préférable d'éviter entre autres, les chocs thermiques, les produits chimiques (savon, parfum..) et l'exposition prolongée au soleil ou à une source de chaleur (lampe, chauffage..) afin de préserver ses feux de couleurs. Les gisements se situent dans les montagnes de Semien Wollo, au nord-ouest de l'Ethiopie à plus de 2500 mètres d'altitude. Les Opales Welo se sont formées dans des veines de silice à seulement quelques mètres de la surface. Certains prétendent que les Opales Welo étaient déjà sur les marchés de Nairobi en 1993 mais leur découverte est officiellement attribuée au géologue Telahun Yahannes et à l’ingénieur N. Barot en 1994. Ce n’est que plus tard en 2008 que l’exploitation minière et commerciale a réellement débuté. C’est cette même année que l'Opale éthiopienne fait son apparition lors du salon international de gemmes et minéraux de Sainte-Marie-aux-Mines en Alsace. Elle devient alors une pierre gemme très convoitée par les collectionneurs, les créateurs et le grand public. 

    Composition : SiO2, nH2O dioxyde de silicium hydreux (contient de l'eau entre 3 et 9%)

    Dureté : 5.5 - 6.5 (Mohs)

    Densité : 1,9 à 2,5

    Cette pierre pèse 7,06cts et n'a subi aucun traitement

    Opale weloCrédit photo : gemartcoins

    Crédit texte : https://charliesgems.fr/

  • L'or

    Pépites d'or de l'Outback Australien, alentours de Kalgoorlie, la plus grosse pèse 1,16gr

    Img 4795Img 4796

    2019 10 10 1

     

  • Fluorite purple

    Fluorite purple

    Tombstone, Arizona USA

  • Mottramite

    Mottramite

    Mine d'Ojuela au Mexique

  • Mordénite/stilbite

    Mordenite

    Jalgaon, Inde

     

  • Olmiite

    Olmiite

    N'Chwaning II Mine, Afrique du sud

  • Aégirine

    Aegirine

    Péninsule de Kola en Russie

  • Cuprite

    Cuprite1

    Mine de Milpillas, Mexique

  • Pyrrhotite et pyrite

    Pirrohitite

    "La Libertad", Pérou

  • Wolframite

    Wolfranite

    "Panasqueira", Portugal

  • Tétraédrite

    Tetrahedrite

    "Park City Dist", Utah, USA (Ex Robert Weiss Collection)

  • Endlichite, et endlichite sur descloïzite

    Endlichite

    Endlichite sur descloizite

    "Los Lamentos" Mexique

     

  • Analcime

    Analcime

    Sud du Tyrol " Gardena Valley", Italie

  • Molybdénite

    Minéral abondant, il forme de petits cristaux métalliques. Dérivé du grec "molybdos" qui signifie "plomb", elle fut nommée ainsi en 1747 sans doute en raison de sa couleur, il faudra attendre 1778 pour qu'un chimiste suédois identifie la présence d'un nouveau métal, le molybdène. Ce dernier présente certaines propriétés proches du graphite tel le clivage lamellaire, une faible dureté et un toucher gras. D'origine magmatique, elle apparaît dans les formations pegmatiques et granitiques, mais aussi dans les filons hydrothermaux associée à du quartz, cuivre...

    Molybdenite(souce photo: jewels-fine-minerals)

    Lire la suite

  • Grenat

    L'appellation "grenat" regroupe toute une série de minéraux de composition variable. Aisément identifiables à leur aspectet à leurs teintes diverses, les espèces de cette famille font l'objet de passionnantes collections. On peut parmi celle ci trouver le pyrope, l'almandin, la spessartine, l'andradite, le grossulaire, l'uvavorite entre autres. Malgré leur habitus et leurs propriétés cristallo-graphiques semblables, les espèces minérales de la famille du grenat présentent des couleurs distinctes variant en fonction de leur composition chimique.

    Grenat1

    Grenat2

    (source photo: jewels-fine-minerals), ces exemplaires proviennent du Mexique.

    Lire la suite

  • Neptunite

    Minéral peu commun dans la nature, très apprécié des collectionneurs pour la beauté de ses cristaux noirs et opaques aux reflets rougeâtres. Découverte en 1893, à Narsarsuk, au Groenland, dans des roches magmatiques de type syénite et pegmatite, la néptunite doit son nom au dieu romainde la mer Neptune. Silicate de fer, manganèse et titane, la neptunite possède une composition chimique complexe. Ce minéral forme de beaux cristaux prismatiques plus ou moins allongés se terminant en pointe. Généralement associé à d'autres espèces comme la joaquinite, l'aégirine, la bénitoïte et le feldspath, les plus beaux spécimens proviennent de la mine Dallas Gem en Californie.

    Lors de sa découverte elle était associée à l'aégirine, (en référence à AEgir), le géant maître de la mer dans la mythologie scandinave. 

    Neptunite

    (source photo: jewels-fine-minerals)

    Lire la suite

  • Epidote

    Minéral commun, ses cristaux verts sont très appréciés des collectionneurs.

    Relativement fréquente dans la nature, elle se présente en cristaux prismatiques columnaires aux nombreuses faces souvent striées. Certaines associations sont constituées d'individus cristallins développés les uns sur les autres, conférent un aspect arborescent spectaculaire. Les minéraux de la famille de l'épidote revêtent des teintes variées, du vert au brun rougeâtre, selon leur compositions chimiques.

    Epidote(source photo: jewels-fine-minerals)

    Lire la suite

  • Stilbite sur Chabazite

    Espèce relativement commune, elle est appréciée des collectionneurs pour sa cristallisation aux couleurs éclatantes.

    Tectosilicate d'aluminium de la famille des zéolites dites lamellaires, son nom grec "stilbein" signifie "resplendir". Souvent présentée en agrégats dits "flabelliformes" en raison de sa forme en épi de blé, elle se présente aussi en masses fibro-radiées ou en macles cruciformes pseudo-orthorhombiques. Transparente à translucide, elle présente un vif éclat vitreux ou nacré, ainsi que des teintes variants du blanc au brun sombre, au gris, jaunâtre, orangé, rougeâtre et rose.

    Minéral familier des processus hydrothermaux, la stilbite se forme essentiellement dans les fentes alpines et les cavités de roches ignées, telles que les basaltes et pegmatites. On la trouve associée à de l'adulaire, de la calcite, ou comme cet exemplaire, à de la chabazite.

    Stilbite(source photo: http://www.jewels-fine-minerals)

    Lire la suite

  • Zircon

    Minéral très répandu dans la nature, il forme de petits grains arrondis, En revanche les cristaux bleus et incolores, parfaitement limpides sont très rares et très prisés.

    Zircon signifiant "couleur de l'or", évoque la teinte caractéristique de ce minéral, souvent employé à tort pour qualifier l'oxyde de zirconium synthétique [ZrO2], il désigne en fait un silicate de zirconium naturel appartenant au système cristallin quadratique. Sa coloration est étroitement lié à la présence d'éléments chimiques, et varie depuis l'incolore pour les plus purs, au bleu, jaune, rouge, brun, vert et gris. Il se présente sous forme de cristaux prismatiques trapus ou allongés, généralement bipyramidales.

    Très résistant! Sa dureté est élevée, entre 6.5 et 7.5 sur l'échelle de Mohs, et relativement dense (env.4.5), il est également infusible et insoluble dans les acides.

    Dans la nature, il peut être associé à de la pyrite, l'ilménite, le quartz, l'anatase...

    Zircon(source photo:http://www.jewels-fine-minerals)

    Lire la suite

  • Aigue-marine

    Gemme parmi les plus prestigieuses, l'aigue-marine fait le bonheur des joailliers et des collectionneurs de minéraux. Les gros spécimens limpides d'une belle teinte vert d'eau atteignent une valeur considérable sur le marché des gemmes. 

    110,5....c'est le poids en kg du cristal d'aigue-marine de 50cm de longueur, récolté en 1910 dans le Minas Gerais, au Brésil.

    Appréciée depuis la plus haute Antiquité, cette gemme prestigieuse était autrefois portée en talisman par les marins, qui lui attribuaient le pouvoir d'apaiser la houle. Outre son emploi en jaillerie, l'aigue-marine est aussi très recherchée par les collectionneurs. De magnifiques cristaux sont ainsi exposés dans les plus grandes et les plus prestigieuses collections de minéraux du monde entier. 

    Aigue marine 1

    (source photo: http://RedCrystalShop) 

    Lire la suite

  • Rubellite, lépidolite

    Variété noble du groupe des tourmalines, la rubellite a longtemps été employée en substitution de gemmes de teintes rouge ou rosée, comme le rubis. En raison de sa valeur gemmologique aujourd'hui avérée, cette pierre peut atteindre des prix considérables. Comme toutes les tourmalines, la rubellite forme de longs cristaux prismatiques à trois faces, terminés par un pinacoïde (face plane) ou par une pyramide ternaire. Cette gemme présente également des cristaux aciculaires et des agrégats rayonnants. La rubellite se forme généralement dans les roches pegmatitiques et les filons granitiques, en association avec d'autres minéraux, comme le quartz, les feldspaths, les micas (muscovite), les silicates (béryl, spodumène et topaze) et des phosphates (apatite, childrénite, éosphorite et herdérite).

    Rubellite lepidote

    (source photo: RedCrystalShop)

    Lire la suite

  • Dioptase

    La principale caractéristique de ce minéral réside dans son intense couleur vert émeraude. Les magnifiques cristaux transparents de dioptase occupent une place de choix dans les grandes collections minéralogiques. Relativement rare, la dioptase doit son nom aux termes grecs dia et optazo "voir à travers", évoquant la transparence de ses cristaux.

    Découverte en 1797, elle fut d'abord assimilée à une émeraude, puis fut identifiée comme une nouvelle espèce minérale en 1816 par le botaniste et minéralogiste René-Just Haÿ (1743-1822).

    Dioptase

     

    Lire la suite

  • Descloïzite

    Espèce rare et discrète, la descloïzite présente d'admirables associations cristallines aux formes aussi singulières que séduisantes, qui suscitent le plus vif intérêt des collectionneurs de minéraux. Découvert en 1854, dans la province de Cordoba, en plein coeur de l'Argentine, la descloïzite doit son nom au célèbre minéralogiste français Alfred Legrand des Cloizeaux (1817-1897).

    Source de vanadium, ce minéral allie l'utile à l'agréable, la descloïzite est aussi bien appréciée des collectionneurs que des industriels, qui voient en elle un important minerai de vanadium. Outre le plomb, qui représente plus de la moitié de la masse globale de la descloïzite, ce minéral contient également près de 17% de zinc et environ 13% de vanadium. Quant au cuivre, ce métal est présent dans des quantités trop négligeables pour mériter d'être indiquées.

    Descloizite

    Lire la suite

  • Chalcanthite

    Rares et belles, les admirables cristallisations bleu azur de chalcanthite suscitent le plus vif intérêt des collectionneurs, mais leur fragilité impose de s'entourer de certaines précautions. Découverte en 1853 dans la mine de Chuquicamata, à Calama, dans la province d'Antofagasta (Chili), la chalcanthite doit son nom aux termes grecs chalkos et anthos (fleur de cuivre), évoquant les admirables inflorescences cristallines de ce minéral. Chalcanthite

    Lire la suite

  • Almandin

    Particulièrement employé en bijouterie, l'almandin est sans doute la gemme la plus répandue du groupe des grenats. Cette gemme doit son nom à la région d'Alabanda, sur le territoire de la Turquie actuelle, son principal lieu d'exploitation à l'époque antique. Transparent ou translucide, l'almandin revêt une couleur grenat caractéristique, mais certains spécimens présentent des nuances diverses, allant du rouge violacé au rose-orangé et au rose framboise. Enfin les cristaux noirs sont relativement rares et témoignent de la présence d'inclusions de biotite.

    Almandin

    Lire la suite

  • Crocoïte

    Espèce minérale relativement peu commune et très recherchée par les collectionneurs, la crocoïte doit son extraordinaire beauté tant à l'intensité de sa couleur et de son éclat, qu'à la forme singulière de ses petits cristaux. Minéral dense, tendre et fragile appelé "safran", évoquant l'intense couleur rouge-orangé de ses cristaux, semblable à celle des stigmates du crocus. Découverte en 1832 dans l'Oural. Peu fréquente dans la nature, elle se présente sous des formes diverses, elle apparaît généralement en encroûtement recouvrant d'autres minéraux. Les gisements de Dundas en Tasmanie (Australie) et dans l'Oural (Russie) ont fourni de magnifiques cristaux d'environ 5 cm, des dimensions exceptionnelles, car la plupart des spécimens ne dépassent pas quelques millimètres de longueur.

    Crocoite jpg1 

    Lire la suite

  • Semseyite

    D'apparence discrète et relativement peu répandue dans la nature, la semseyite forme néanmoins de très beaux cristaux gris sombre au magnifique éclat métallique, qui participent au prestige des grandes collections minéralogiques. Découverte en 1881 dans les gisements de Baia Sprie en Roumanie. Ce minéral se présente habituellement en masses grenues et fibroradiées. En revanche, les individus cristallins isolés aux faces bien développées sont beaucoup plus rares. Souvent minuscules, ils apparaissent sous la forme de prismes d'habitus tabulaire.

    Semseyite

    Lire la suite

  • Zincite

    La zincite la plus fréquemment rencontrée est une pierre de synthèse accidentelle issue des fours de production du zinc, il s'agit en fait de résidus de fours métallurgiques. C'est un oxyde de zinc, de couleur rouge, orangé. Cependant ce sont, à l'état naturel, de rares cristaux pyramidés importés depuis le XII siècle en Europe en provenance d'Asie sous le nom d’étain des Indes. Il faudra attendre le XVIII pour que le zinc soit isolé en Europe par le chimiste allemand Andréas Sigismund Marggraf (1709-1782). 

    Img 0477

    L'exemplaire présenté provient de Pologne, (oxyde de zinc), reste malgré tout agréable à l'oeil.

    Lire la suite

  • Mimétite et wulfénite

    Minéral souvent confondu par les mineurs avec la pyromorphite, un autre minerai de plomb, la mimétite doit son nom à ses propriétés d'isomorphisme. Egalement connue sous le nom de "mimétèse", avant la normalisation internationale, la mimétite, littéralement "imitateur" est un chloroarsénate de plomb dans les zones d'oxydation des gisements de plombifères. Elle est généralement associée à d'autres minéraux de plomb (anglésite, cérusite et galène) et d'arsenic (arsénopyrite).

    Mimetite

    Ce minéral présente une couleur jaune caractéristique, mais il peut également être incolore, blanc, gris, brun, orange, vert et même rouge. La mimétite peut revêtir les formes les plus diverses et insolites, comme les agrégats ramifiés jaunes du Mexique et les concrétions microcristallines vert-orange du Maroc.

    Lire la suite

  • Adamite

    Egalement connu sous le nom d'adamine, ce minéral peu commun possède des cristallisations d'une rare beauté, qui font la joie de tous les collectionneurs. Découvert en 1866 dans la mine de Chanarcillon, au Chili, ce minéral doit son nom au minéralogiste français Gilbert Adam (1795-1881) qui fut le premier à l'identifier. Des couleurs révélatrices, ce minéral transparent à translucide peut revêtir différentes couleurs, même si certains cristaux sont incolores. Le plus souvent blanche ou jaune, l'adamite peut également être verte. Cette couleur est due à la présence de cuivre. En revanche, les délicates nuances violacées ou rosées révèlent sa teneur en cobalt.

    Adamite 

    Lire la suite

  • Titanite

    Cette gemme revêt une importance particulière, car elle présente un triple intérêt, à la fois sur les plans minéralogique, gemmologique et industriel. En outre, les beaux cristaux sont très appréciés des collectionneurs. Egalement appelé sphène, du grec sphen (qui signifie "coin", évoquant son habitus caractéristique), la titanite appartient au vaste groupe des silicates. Cette gemme doit son nom à sa très forte teneur en titanium, l'un des éléments les plus abondants de la croûte terrestre, que l'on ne rencontre pourtant jamais à l'état natif. 

    Une beauté peu commune, en dépit d'une utilisation gemmologique relativement limitée, la titanite est considérée comme une gemme belle et précieuse, qui entre dans la confection de quelques pièces de bijouterie particulièrement raffinées. Minéral de durété relativement faible, la titanite doit être travaillée et manipulée avec beaucoup de soin et de délicatesse, car elle se raye facilement.

    Titanite

    Lire la suite

  • Zinkénite

    La principale caractéristique de la zinkénite réside dans ses cristaux aciculaires parfaitement cristallisés et revêtant un bel éclat métallique caractéristique. Ces spécimens sont rares et particulièrement appréciés des collectionneurs de minéraux. Découverte en 1826 dans la mine Graf Jost-Christian, à Wolfsberg, dans la région de Harz, en Basse-Saxe, la zinkénite doit son nom au minéralogiste et ingénieur des mines allemand J.K.L Zinken (1798-1862).

    Ce sulfosel de plomb et d'antimoine se présente fréquemment en masses compactes fibro-radiées. Il forme également de magnifiques cristaux prismatiques aciculaires ou columnaires, aux faces souvent striées et à section pseudohexagonale. D'une grande beauté, semblables à des cheveux ou à des fils d'argent, ces individus sont assez rares et très recherchés par les collectionneurs.

    Zinkenite

    Lire la suite

  • Erythrite

    Outre sa surprenante couleur rouge carmin à rose violacé, l'érythrite forme de minuscules cristaux aciculaires réunis en touffes duvetées. Les plus beaux spécimens sont particulièrement recherchés.

    Un minéral très tendre... l'une des principales caractéristiques de l'érythrite réside dans sa très faible dureté, laquelle ne dépasse pas 2,5 sur l'échelle de Mohs. Les beaux petits cristaux rouge rosé de ce minéral sont donc très faciles à rayer. Il existe néanmoins des risques potentiels avec ce minéral en raison de sa teneur en cobalt et en arsenic, et reste donc toxique si on l'utilise en quantité importante.

    Erythrite

    Le saviez-vous? Lorsqu'ils sont soumis pendant longtemps à l'épreuve des intempéries, les cristaux d'érytrite prennent parfois une coloration gris perle. 

    Lire la suite

  • Vivianite

    Ce minéral, autrefois appelé "terre bleue", abonde dans la nature. Son nom actuel, la vivianite, lui fut donné en 1817, en l'honneur de son découvreur, la minéralogiste anglais J-G.Vivian. Elle se forme dans des zones d'altération de pegmatites (roches magmatiques silicatées à gros cristaux granitoïdes). Ce minéral est également présent dans les argiles et les roches sédimentaires riches en matières organiques, comme le démontre leur présence dans certains restes fossiles. 

    Vivianite

     

    Lire la suite

  • Wulfénite

    Minéral relativement rare, la wulfénite est très appréciée des collectionneurs, particulièrement lorsqu'elle offre de magnifiques cristallisations aux couleurs vives. Egalement connu sous le nom de plomb jaune en raison de sa densité, de sa teneur en plomb et de sa couleur jaune miel à jaune orangé très caractéristique. Minéral fragile et sensible aux chocs, peu résistante à la chaleur. 

    Wulfenite

    Lire la suite

  • Rosélite

    Minéral rare, la rosélite est particulièrement recherchée par les collectionneurs pour la beauté de ses cristaux très bien formés et d'une magnifique couleur rose violacé. Minéral secondaire des gisements de cobalt, la rosélite se présente généralement en croûtes et concrétions. Elle forme également des agrégats friables dans les interstices de nombreuses roches de cobalt, souvent associée à d'autres espèces minérales caractéristiques des gisements de cobalt et de nickel, comme les sulfures, les carbonates, les phosphates, les arséniates et les vanadates.

    Roselite

    Lire la suite

  • Bournonite

    Espèce minérale commune largement répandue dans la nature, la bournonite présente de magnifiques petits cristaux aux formes diverses et au bel éclat métallique, baptisée ainsi en l'honneur du minéralogiste français Jacques Louis de Bournon (1751-1825).

    Classe: sulfures

    Dureté: 2.5-3

    Où la trouve t'on: Grande Bretagne, USA, Mexique, Pérou, Italie

    Bournonite

    80 X 55 X 30mm, poids 238 gr, Roumanie

  • Spessartite et quartz fumé

    Grenat relativement répandu dans la nature, la spessartite suscite l'admiration des collectionneurs et des gemmologues en raison de la forme complexe de ses admirables cristaux transparents d'une intense couleur rouge.

    Classe: silicate

    Dureté: 6,5-7

    Où la trouve t'on: Pakistan, Chine, Sri Lanka, Australie, Brésil, Allemagne, USA, France

    Spessartite

    51mm, poids 43gr (Chine)

  • Andradite (et barite)

    Grenat particulièrement rare et aux cristaux d'une beauté exceptionnelle, l'andradite occupe une place de premier ordre au sein des plus grandes collections minéralogiques. Minéral caractéristique du métamorphisme de contact, l'andradite se forme généralement dans les dépôts sédimentaires riches en fer, de type skarns. Elle se présente souvent en amas irréguliers ou en agrégats de cristaux. A la différence de la plupart des grenats, qui revêtent une couleur rouge sombre caractéristique, l'andradite présente des teintes diverses (jaunes, verte, brune et noire). Les plus belles cristallisations proviennent des gisements russes.

    Andradite

    57mm x 48mm x 37mm, poids 115gr (Kalahari, Afrique du sud)

    Lire la suite

  • Axinite

    Minéral de composition chimique extrêmement complexe, l'axinite est une gemme d'une beauté rare. Les associations de cristaux inclus dans une matrice rocheuse sont très recherchées des collectionneurs.

    Classe: silicate

    Dureté: 6-7,5

    Où la trouve t'on: France, Russie, USA, Brésil, Japon, Grande Bretagne

    Axinite

    40mm x 31mm x 21mm, poids 19,1gr (Pérou)

  • Pentagonite sur cavansite

    Espèce assez rare encore peu connue du fait de sa découverte récente, la pentagonite forme d'admirables macles de cristaux transparents d'une intense couleur bleue. Ces spéimens ont déjà trouvé leur place dans les collections des amateurs de minéraux.

    Classe: silicate

    Dureté: 3-4

    Où la trouve t'on: USA, Inde

    Pentagonite

    40mm x 40mm, poids 50gr (Inde)

  • Topaze

    Longtemps circonscrit aux seules gemmes de couleur jaune, le terme "topaze" désigne aujourd'hui une gemme rare et très prisée des collectionneurs, qui forme d'admirables cristaux aux multiples colorations.

    Classe: silicate

    Dureté: 8

    Où la trouve t'on: Brésil, Mexique, Russie, Pakistan, USA, Myanmar, Sri Lanka

    Topaze

    39mm x 32mm x22mm, poids 174 carats (Pakistan)

    Lire la suite

  • Saphir

    Autrefois appelé "jacinthe", en raison de son intense couleur bleue, le saphir figure parmi les gemmes les plus appréciées en joaillerie.Depuis la plus haute Antiquité, cette variété chromatique de corindon est utilisée comme un symbole de paix et de sérénité.

    Classe: oxyde

    Dureté: 9

    Où le trouve t'on: Inde, Sri Lanka, Australie, Myanmar, Cambodge, Thaïlande

    Saphir

    44mm x 33mm x24mm, poids 29gr, taille du cristal 14mm (Madagascar)

  • Grenat sur muscovite et feldspath

    L'appellation "grenat" regroupe toute une série de minéraux de composition variable. Aisément identifiables à leur aspect et à leurs teintes diverses, les espèces de cette famille font l'objet de passionnantes collections.

    Classe: silicate

    Dureté: 6,5-7,5

    Où le trouve t'on: Sri Lanka, Finlande, Tanzanie, Russie, Italie

    Grenat

    52mm x 40mm x 15mm, poids 37,8gr (Pakistan)

  • Baryte, orpiment et réalgar

    Relativement commun dans la nature, la baryte (ou barytine) est très appréciée des collectionneurs pour ses magnifiques cristaux colorés.

    L'orpiment est un minéral relativement répandu dans la nature, il est particulièrement recherché par les collectionneurs pour ses magnifiques cristaux à l'éclatante couleur or. Il était déjà très prisé des Anciens, qui attribuaient sa teinte dorée à la présence du précieux métal jaune.

    Le réalgar également appelé "arsenic rouge", il forme de superbes cristaux aciculaires d'une belle couleur rouge vif, qui suscitent l'admiration des collectionneurs.

    Classe: sulfate

    Dureté: 3-3,5

    Où le trouve t'on: USA, Allemagne, Grande Bretagne, Espagne, Italie, France

    Baryte

    40mm x 25mm x17mm, poids 15gr (Pérou)

  • Tennantite, réalgar et quartz

    Minéral peu commun, la tennantite forme des cristaux d'une rare beauté, très recherchés par les collectionneurs. Elle est également très utile dans l'industrie minière, en raison de sa forte teneur en éléments métalliques.

    Classe: sulfure (sulfosel)

    Dureté: 3-4

    Où le trouve t'on: Suisse, Namibie, Allemagne, USA, Mexique, Pérou

    Tenantite

    58mm x 52mm x 30mm, poids 140gr (Pérou)

  • Okénite et gyrolite sur préhénite

    L'okénite est de couleur blanche soyeuse à nacré, très prisée des collectionneurs.

    La préhénite, espèce relativement peu fréquente dans la nature, constitue un minéral de collection très recherché, en raison de ses magnifiques associations cristallines, aux formes et aux couleurs les plus diverses.

    Classe: silicate

    Dureté: 4,5-5

    Où le trouve t'on: Groenland, Canada, Australie, Inde, USA, Allemagne, Irlande

    Ok gyro

    90mm x 60mm x 60mm, poids 326gr (Inde)

  • Okénite sur quartz

    Okenite sur qtz

    70mm x 55mm, poids 120gr (Inde)

  • Agate double

    D'aspect extérieur généralement peu attrayant, l'agate exalte toute sa splendeur une fois sectionnée dans le transversal. Ses délicates zonations suscitent l'admiration des collectionneurs de minéraux.

    Classe: silicate

    Dureté: 6,5-7

    Où le trouve t'on: Brésil, Uruguay, Inde, Arménie, Géorgie, Mexique

    Agate double 1

    (USA)

  • Topaze, mica et quartz

    Topaze mica quartz

    80mm x 70mm x 40mm, poids 273gr (Pakistan)

  • Topaze brune sur quartz

    Joli cristal de topaze brune sur sa gangue cristalline aigue-marine et de quartz (sp. Shigar).

    Topaze sur aquamarine

    Belle pierre de collection de 236 gr, 113mm x 68mm x 42mm (Pakistan)