Zinkénite

La principale caractéristique de la zinkénite réside dans ses cristaux aciculaires parfaitement cristallisés et revêtant un bel éclat métallique caractéristique. Ces spécimens sont rares et particulièrement appréciés des collectionneurs de minéraux. Découverte en 1826 dans la mine Graf Jost-Christian, à Wolfsberg, dans la région de Harz, en Basse-Saxe, la zinkénite doit son nom au minéralogiste et ingénieur des mines allemand J.K.L Zinken (1798-1862).

Ce sulfosel de plomb et d'antimoine se présente fréquemment en masses compactes fibro-radiées. Il forme également de magnifiques cristaux prismatiques aciculaires ou columnaires, aux faces souvent striées et à section pseudohexagonale. D'une grande beauté, semblables à des cheveux ou à des fils d'argent, ces individus sont assez rares et très recherchés par les collectionneurs.

Zinkenite

Source de confusion, la zinkénite est souvent confondue avec la stibine, un sulfure d'antimoine assez commun. Outre leur aspect semblable et leurs compositions chimiques très proches, ces deux espèces minérales apparaissent dans les mêmes gisements. Toutefois, un simple test à la flamme suffit pour les distinguer. En effet, la stibine fond très facilement sous la flamme d'un briquet, tandis que la zinkénite est difficilement fusible.

Le saviez-vous? En dépit de son nom, la zinkénite ne contient pas de zinc.

Classe: Sulfures

Dureté: 3-3,5

Où la trouve t'on? Bolivie, Allemagne, Russie, Australie, USA, Canada

L'exemplaire présenté provient de Bolivie, de la mine Santa Cruz, province de Poopó.

(source: RedCrystalShop)

 

minéraux

×