Créer un site internet

Descloïzite

Espèce rare et discrète, la descloïzite présente d'admirables associations cristallines aux formes aussi singulières que séduisantes, qui suscitent le plus vif intérêt des collectionneurs de minéraux. Découvert en 1854, dans la province de Cordoba, en plein coeur de l'Argentine, la descloïzite doit son nom au célèbre minéralogiste français Alfred Legrand des Cloizeaux (1817-1897).

Source de vanadium, ce minéral allie l'utile à l'agréable, la descloïzite est aussi bien appréciée des collectionneurs que des industriels, qui voient en elle un important minerai de vanadium. Outre le plomb, qui représente plus de la moitié de la masse globale de la descloïzite, ce minéral contient également près de 17% de zinc et environ 13% de vanadium. Quant au cuivre, ce métal est présent dans des quantités trop négligeables pour mériter d'être indiquées.

Descloizite

Minéral relativement peu fréquent dans la nature, la descloïzite forme généralement des agrégats radiés de minuscules cristaux interpénétrés, prismatiques, allongés ou tabulaires. On trouve également des encroûtements, ainsi que des masses fibreuses, botryoïdales et stalactitiques. Certains spécimens sont constitués de délicats cristaux très fins et fragiles, communément appelés "plumes". Ces magnifiques associations sont rares et particulièrement appréciées des collectionneurs.

Classe: Vanadates

Dureté: 3-3,5

Où la trouve t'on?: Namibie, Argentine, Autriche, Mexique

Cet exemplaire provient de Namibie, région d'Otjozondjupa

(source: RedCrystalShop)

Descloizite jpg1

minéraux

×