La pétrographie

Science ayant pour objet l'étude de la composition chimique et minéralogique des roches et des minéraux, et celle de leur formation.

Petrographie

La pierre spaghetti

Forme de pierre calcaire qui a emprisonné des restes organiques. Très fréquent dans les cours d'eau en teneur calcaire élevé, cette roche, un tuf calcaire, tire son qualificatif de spaghetti à cause de dépôt autour des sources d'eau chargée en carbonate de Calcium... Cette pierre spaghetti est un travertin, une pierre poreuse qui semble légère.

Img 9290

Le japse paysage

Le jaspe est une roche sédimentaire contenant de 80 à 95 % de silice, souvent classée avec les quartz microcristallins mais qui peut aussi contenir de l'argile. Elle est constituée de radiolaires calcédonieux pris dans un ciment de calcédoine. Sa cassure est écailleuse, parfois conchoïdale. Le jaspe peut avoir plusieurs aspects : tacheté, rubané, rouge (ou oriental), à taches rouges surfond vert, noir (de Sicile), etc. Il ne contient par contre pas de grains de quartz détritique. D'origine sédimentaire ou volcanique, c'est donc un minéral de transformation mais qui est parfois classifié minéral parfois roche selon le point de vue ou son taux d'impuretés. Sa particularité essentielle, outre son abondance, est sa large palette de coloris naturels. On peut estimer, a priori, qu'aucun coloris n'est impossible pour le jaspe, ce qui, d'ailleurs, rend complexe son identification.

Img 9285

Le poudingue

Les poudingues sont des roches sédimentaires (formées par le dépôt de fragments d'autres roches). Elles sont constituées de galets liés entre eux par un ciment, ce qui permet à la roche d'être consolidée. Les galets sont des fragments de roches qui ont été arrachées au paysage par l'érosion, qui ont ensuite été polis par l'eau pendant leur transport dans une rivière. Les poudingues servent alors de roche mère sur laquelle peut se former un sol, grâce à l'action des êtres vivants, de l'eau, du froid, du vent... De plus, il s'agit d'une roche qui retient l'eau comme une éponge. Elle contient de l'eau interstitielle, c'est-à-dire de l'eau est contenue dans les vides de la roche. Les poudingues sont donc un bon sol pour l'agriculture.

Img 9286

Le marbre blanc et rose

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire, existant dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des veines, ou marbrures (veines et coloris sont dus à des inclusions d'oxydes métalliques, le plus souvent).

Certains types de marbres portent des noms particuliers, par exemple le cipolin ou la griotte. Certains marbres, comme le vert antique, composés de calcaire et de serpentines, sont des ophicalces.

En termes de marbrerie, « marbre » désigne une pierre calcaire ou carbonate de chaux à cassure grenue, extrêmement dure et solide, difficile à tailler, et qui reçoit le poli. D'autre part, une acception plus ancienne du mot inclut n'importe quelle pierre « lustrable », c'est-à-dire suffisamment dure pour que la surface puisse être polie et lustrée. Certaines pierres polies, qui ne sont pas définies géologiquement comme du marbre, telles le granit et les porphyres, ont ainsi été appelées également « marbre ». Les marbres ont été l'objet d'une industrie florissante depuis la plus haute Antiquité.

Img 9283

Img 9284