La météorite Gibéon

Gibeon est une météorite de fer tombée sur Terre en Namibie.

La météorite de Gibeon est constituée d'un alliage fer-nickel et contient également du cobalt et du phosphore. Sa structure cristalline est un exemple d'octaédrite.

La météorite s'est désintégré en de nombreux fragments avant son impact. Sa masse totale connue avant impact atteint 26 tonnes, ce qui en fait l'une des plus grosses météorites connues. Le champ d'éparpillement des fragments de la météorite recouvre une zone elliptique de 275 km de long sur 100 km de large, en Namibie. La météorite tire son nom de la ville la plus proche, Gibeon.

Les fragments de la météorite sont connus depuis plusieurs siècles par les Namaquas, peuple de pasteurs d'Afrique australe, qui s'en servent pour construire des flèches et d'autres outils.

En 1836, le capitaine britannique J. E. Alexander en recueille quelques échantillons et les expédie à Londres. John Herschelles analyse et confirme leur origine extraterrestre.

C'est une sidérite octaédrite classée IV A, trouvée en Namibie en 1836. Pendant plusieurs années, Gibeon était la météorite la plus fréquente sur le marché. Des dizaines de tonnes ont été trouvées. Actuellement les chercheurs n’en récoltent que quelques kilos par année. La belle structure de ses figures de Widmanstätten et son excellent état de conservation en font la météorite la plus utilisée en bijouterie.

(source:WIKIPEDIA et sur http://www.carionmineraux.com)

Gibeon

 

météorite espace astéroïde

×