La météorite Cape York

Météorite classée IIIAB, tombée sur Terre il y a environ 10000 ans au Groenland, d'un poids de 58,2 tonnes, elle fut trouvée en 1818. Le morceau présenté provient de Agpalilik, où environ 15 tonnes y ont été trouvées en 1963. Répartie sur plusieurs sites différents, trois masses de fer appartenant à la météorite sont connues des Inuits : Ahnighito (la Tente), pesant 31 tonnes, la Femme, 3 tonnes, et le Chien, 400 kg. Pendant plusieurs siècles, les Inuits vivant près des météorites les utilisent comme source de métal pour leurs outils et leurs harpons. Les premières rumeurs d'existence de la météorite atteignent les cercles scientifiques européens en 1818. Entre 1818 et 1883, cinq expéditions échouent à trouver la source du fer. Elle est localisée en 1894 par l'explorateur américain Robert Peary, avec l'aide d'un guide local qui l'amène à l'île Saviksoah, au large du cap York. (source wikipédia)

Cape york

En 1963, un 4e fragment important est découvert par Vagn F. Buchwald près d'Agpalilik. Cette météorite, nommée Agpalilik ou l'Homme, pèse 20 t et est exposée au Musée géologique de l'Université de Copenhague, au Danemark.

D'autres fragments plus petits sont également découverts au fil du temps, comme Savik I en 1911 (3 t) et Tunorput en 1984 (250 kg).

(source photo: http://vacaero.com/)

Agpalilik meteorite specimen lg

météorite

×